Tout sur le rachat de crédit : conditions, avantages et coûts

rachat de crédit

Très souvent, les personnes sont surendettées après avoir accumulé plusieurs crédits. Alors que le remboursement d’un prêt pour l’achat d’une voiture n’est pas encore terminé, il peut être amené à contracter de nouveaux prêts pour l’installation d’un chauffage, pour partir en vacances ou pour payer une opération chirurgicale. Par conséquent, sa capacité d’endettement sera dans le rouge. Face à ses nombreuses dettes, il peut être victime d’une carte bancaire…

Recourir au regroupement de crédit

La meilleure façon de remédier à cette situation est de regrouper tous vos prêts afin de simplifier leur remboursement et de réviser le taux d’intérêt appliqué. Cette formule vous permet de regrouper tous vos prêts pour simplifier leur remboursement et réviser le taux d’intérêt appliqué. Il s’agit en fait d’un rachat de crédit au meilleur taux d’intérêt. Comment fonctionne cette forme de refinancement ? Quels sont ses avantages ? Comment le calculez-vous ? Lisez ce guide.

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Il s’agit d’une méthode de consolidation des prêts en fusionnant les prêts existants en un seul. Le rachat de crédit facilite le paiement des mensualités, sachant que l’emprunteur n’aura pas à rembourser plusieurs prêts à des taux d’intérêt différents, mais un seul prêt à un taux d’intérêt unique. Dans ce contexte, le rachat de crédit avec solvabilité est

est une solution adaptée aux clients surendettés et aux victimes d’interdictions bancaires. Toutefois, seuls les prêts de même type peuvent être combinés, par exemple les prêts de « crédit à la consommation » comprenant les prêts affectés, les prêts étudiants, les prêts renouvelables et les prêts personnels.

Comment fonctionne le rachat de crédit ?

Les modalités de remboursement du nouveau prêt seront déterminées lors de la signature de la convention de rachat de crédits. En outre, les mensualités seront calculées en fonction de l’endettement de la personne, mais aussi de son niveau de vie. Comme il s’agit de fusionner plusieurs prêts, il est logique que les mensualités augmentent. Toutefois, afin d’alléger cette charge, les sociétés de crédit prolongent la durée du prêt.

Quels sont les avantages du rachat de crédit ?

Il ne fait aucun doute que le rachat de crédits est la meilleure solution pour simplifier la gestion du compte courant d’une personne surendettée. Chaque mois, ils ne doivent gérer qu’un seul retrait bancaire et ils savent exactement quand le remboursement est dû. Le rachat de crédits à taux réduit permet d’apurer les comptes et de réduire le coût des mensualités jusqu’à 60%, grâce à l’allongement de la durée de remboursement. De plus, il convient à tous les profils de débiteurs, qu’ils soient salariés, retraités ou artisans.

Souscrire au regroupement de crédits : les pièces à fournir

Pour demander un rachat de crédit, plusieurs documents doivent être fournis. Le rachat de crédit peut être entrepris seul ou avec un co-emprunteur, qui est généralement le conjoint. Selon le cas, vous devrez fournir à l’avance une copie des deux côtés de la carte d’identité, une copie intégrale du livret de famille, une copie du contrat de mariage et un justificatif de votre adresse. Tous ces documents exigent souvent des documents certifiés datant de moins de trois mois. En outre, pour analyser vos prêts, l’établissement vous demandera des justificatifs de vos prêts en cours, tels que les échéanciers de remboursement des crédits renouvelables, des prêts personnels et des prêts immobiliers.

L’établissement de crédit demandera également des justificatifs de revenus, en fonction du statut de la personne. Si la personne est un salarié, elle doit fournir les trois derniers bulletins de salaire et le dernier avis d’imposition. S’ils sont retraités, ils doivent fournir un relevé annuel de leur pension et leurs revenus du patrimoine s’ils possèdent des biens immobiliers. Si la personne est sur le point de prendre sa retraite, les trois derniers relevés de pension peuvent être exigés. Enfin, toute personne exerçant une profession libérale doit présenter ses trois dernières déclarations fiscales, ses avis d’imposition et ses justificatifs de revenus. Dans tous les cas, les comptes bancaires personnels seront soigneusement examinés.

Calcul de rachat de crédit : évaluer son coût

Les coûts de rachat de crédit dépendent principalement du montant total à racheter et des conditions de remboursement. Par exemple, si la personne concernée demande à l’établissement de crédit de rembourser ses dettes par anticipation, elle devra également payer des frais de remboursement anticipé (IRA), qui s’élèvent en moyenne à 3 % du capital restant dû. En outre, le rachat de crédit entraîne d’autres frais, tels que l’ouverture du dossier de domiciliation des revenus, les frais de courtage, l’assurance crédit ainsi que la garantie. Dans une évaluation globale, ces différents coûts peuvent représenter 10 à 15% du montant racheté. En outre, lorsqu’il s’agit de racheter des crédits à l’étranger, d’autres coûts peuvent augmenter le coût total de l’opération, en fonction des conditions fixées par la banque étrangère.